Barcelone novembre 2007
 
 

Le retraité a de beaux restes !

photos JMS
(Nikon D200)



 

Michael SCHUMACHER
retrouve la Formule 1


A l'occasion des essais de "début de saison 2008" les 13, 14 et 15 novembre 2007 à Barcelone, on a eu la surprise de voir Michael Schumacher, qui avait pris sa retraite à la fin de la saison 2006, reprendre le volant d'une monoplace préfigurant la mécanique du modèle 2008 (électronique réglementairement simpluifiée, anti patinage interdit). Ceci a provoqué des commentaires mi-moqueurs mi-irrités, y compirs d'anciens pilotes Ferrari...et de journalistes. Peut-être piqué au vif, Michael Schumacher a répliqué en sigant le meilleur temps de la journée du 13, et de la journée du 14 (notre reportage). Certes, Michael a déclaré qu'il n'entendait aucunement quitter sa retraite...mais avec un tel pilote d'essai Ferrari a quand même de quoi faire bien évoluer le modèle 2008 !
 
 


 


 
 






 
 


 
 


 
 






 
 


 
 


 



 
 


 
 



 
 
 
A propos de la technique de prise de vues:

Toutes ces images, qui font partie d'un reportage plus complet sur les essais du 14 novembre 2007 à Barcelone, on été réalisées avec un Nikon D200 réglé pour une prise de vue en NEF (400 ISO) avec un objectif 300 mm f/2.8 AFI; l'autofocus était réglé en mode "C" continu sur le capteur central large (7 zones) et priorité était toujours donnée à la cadence de déclenchement, car donner la priorité à la netteté occasionne des séquences irrégulières et des ruptures de cadence. Ici j'ai choisi la cadence maxi soit 5 images seconde. 

Pour tout le reportage j'ai choisi de travailler en mesure de lumière centrée et en mode manuel: le mode automatique est trop sensible à la couleur de la voiture et induit des variations dans la densité des images selon que l'on photographie une Ferrari, une Red Bull ou une Super Aguri ! En fin d'après midi les lumières sont les plus belles et je corrige en légère sous exposition pour donner une haute saturation aux couleurs.

Enfin on lit souvent qu'il faut travailleur en vitesses lentes pour donner une impression de vitesse...tout dépend de ce qu'on entend par vitesse lente ! Si l'on veut dans un but documentaire (je pense aux collectionneurs et aux maquettistes !) avoir des images très détaillées...il faut choisir au moins 1/2000 pour une voiture qui passe quand même devant vous, en ligne droite, à près de 300 km/h ! Le léger flou que l'on voit sur la marque des pneus suffit pour montrer que le voiture est immobile. A cette focale (équivalent 450 mm à main levée en 24 x 36) et vitesse du véhicule, le mouvement est parfaitement rendu (marques de pneus floues et piste floutée) à 1/1000 comme sur les images au coucher du soleil en fin de page...mais le taux de déchet est plus important ! 

 


 
 
 
 




 
 
 


 
 
 
 
 
 






Les systèmes d'anti patinage étant interdits en 2008, les pilotesd'essai ont fait des simulations de départ arrêté...ici le dernier départ de la journée du 14 novembre !





L
 
 


 
 
 
 


 



 
 


 
 

Comme expliqué plus haut...suivre au 1/1000 une voiture qui roule à près de 300 à l'heure en ligne droite
suffit pour "flouter" les roues et donner une bonne impression de mouvement...
 
 

copyright
 
 

COPYRIGTH JMS-Pictchallenge
 
 
 
 
 

retour à l'index général


 
 



 
 

Le livre de JMS et des correspondants PICTCHALLENGE