NUMERIQUE
Logiciel DXO Optics Pro
version 5.3
prise en mains








 

Fichiers Nikon D3  - 12 800 et 25 600 - développement en mode tout automatique avec DxO Optics Pro 5.3
ci-dessous crops  100%

12.800 ISO
 

25.600 ISO

DxO a annoncé ce jour 22 octobre 2008 la sortie de la version 5.3 de DxO Optics Pro . Cette nouvelle version reste dans la droite ligne de la DxO version 5 présentée en 2007 et améliorée au printemps 2008 en 5.2, en ce qui concerne les possibilités de correction et l'ergonomie générale...mais si la carosserie change peu, les nouveautés sont ...sous le capot !

Le "moteur" de dématriçage - ce que l'on nomme dérawtiseur en langage courant - a été nettement amélioré depuis les versions précédentes et le gros atout de DxO Optics Pro 5.3 est d'être parfaitement opérationnel dès les réglages du "preset DxO par défaut" pour développer au mieux les images prises en très hauts ISO par les nouvelles générations de boîtiers numériques. La v5.3 supporte d'ailleurs désormais le Nikon D700,  le Canon EOS 50D et le Nikon D90 étant annoncés pour la fin de l'automne, ainsi que 59 nouveaux modules d'optiques.

Une prise en main rapide montre que l'éditeur de presets, dont la complexité alimentait parfois les forums, a été modifié et simplifié avec des icônes d'accès rapides pour la copie, l'importation, l'exportation.


 

Nouveauté moins visible au premier abord, le rendu des couleurs "neutre" de plusieurs boîtiers a été amélioré pour partir d'une base RAW encore plus fidèle avant un éventuel mixage avec des rendus différents ou argentiques (avec le module optionnel Film Pack).

Enfin DxO Optics Pro 5.3 est désormais compatible avec Adobe Photoshop Ligthroom 2, et peut être enregistré dans ce logiciel comme éditeur externe. Attention au flux de travail, il faut convertir le RAW dans DxO d'abord, puis opérer la finition et notamment l'impression dans Ligthroom, dans le cas contraire DxO ne peut pas appliquer les corrections optiques sur un RAW développé par un autre logiciel.

Le délai étant un peu court pour un essai complet - d'autant que la plupart des corrections sont identiques à la version précédente ! - nous nous sommes bornés à mettre "au pied du mur" le système breveté de réduction du bruit des hauts ISO lors du dématriçage. Nous avons choisi quelques fichiers délicats issus d'un D3, soit une vue très contrastée (ombres noires et lumières vives) shootée à 12.800 ISO, une vue de reportage de nuit à 25.600 ISO (1/800e à f/2.8) et une vue de spectacle également à 25.600 ISO. Les images ont été traitées en 100% automatique.

L'annonce d'un grain très fin de style argentique est en effet respecté sur ces vues, qui sont dénuées des habituels "signatures numériques" des fichiers hauts ISO souvent entachés après réduction de groupes de grains aux formes géométriques. Pour cette première approche, nous vous proposons les fichiers "prêts à imprimer" en format A3...car plus que sur écran c'est sur imprimante que l'on juge de la qualité obtenue.
 

12.800 ISO

25.600 ISO
 

25.600 ISO
 

Comme je l'avais indiqué dans mon ouvrage "DxO pour les photographes" j'ai toujours pensé que la réduction du bruit DxO était parfois un peu trop efficace au prix de lissage des a-plats. Ce n'est pas vraiment le cas à 25.600 ISO, le crop d'un développement par défaut de l'image ci-dessus par le logiciel View NX le montre. N'oublions pas que le boîtier était réglé "réduction du bruit normale".

Par contre sur les vues à 12.600 ISO (si elles sont exposées "à droite") et plus encore à 6.400 et 3.200 ISO j'ai tendance, dans la création de mes presets personnels, à diminer le niveau de correction de luminance pour "épaissir" un peu le grain qui reste bien arrondi et "argentique" d'aspect, sans aucune intervention de la commande "grain" du Film Pack, afin de donner un peu plus de matière à l'image.

Globalement, ce nouveau moteur de dématriçage optimisé pour les hauts ISO fera merveille pour tous les travaux en faible lumière, et il permet de sortir de l'image courante que "plus de 6.400 ISO, c'est du dépannage". Ce "dépannage" est désormais d'une efficacité telle que l'on peut comparer des vues de reportages à 25.600 ISO aux meilleurs résultats obtenus en argentique à 1.600 !
 
 



REPRODUCTION INTERDITE - COPYRIGHT



 
 

retour à l'index test numérique
 

retour à l'index général
 

copyright www.pictchallenge.com



 
 
 
 
 
 
 

toujours disponible le livre de JMS 
et des correspondants PICTCHALLENGE

"Tout photographier en numérique", ouvrage rédigé par Jean-Marie Sepulchre (JMS), créateur des sites "Pictchallenge", présente en une trentaine de chapitres sur près de 300 pages  et 800 photos tous les sujets courants explorés avec des appareils photographiques numériques...du compact au D2x ! De nombreux invités ou correspondants de Pictchallenge ont participé au projet en mettant en images leur sujet de prédilection. Des chapitres techniques présentent les bases du réglage et du post-traitement.Disponible dans toutes les librairies et sur les sites de vente en ligne (Fnac, Amazon, Alapage, Chapitre...)...ainsi que directement auprès de l'éditeur. Prix conseillé : 29 euros. 

cliquez sur l'image ! 

Chez le même éditeur, vous apprécierez aussi, à destination des débutants, "Apprendre à photographier en numérique" (12 euros) et "Photographier avec son téléphone" (9,90 euros).