Hauts ISOS : le NIKON Df à l'épreuve



 




Depuis sa présentation en octobre 2013, le Nikon Df, modèle "rétro" de la marque, construit sur une base de D600, mais avec une coque ressemblant beaucoup aux séries FA/FE2 des années 1980, défraie la chronique. Le fait qu'il intègre un capteur 16 Mpix de D4, le vaisseau amiral de la marque pour le reportage et le sport, a suscité beaucoup de débats : en est-il pour autant meilleur que le D800E, boîtier équipé d'un capteur de 36 Mpix en principe plus susceptible d'être sensible au bruit numérique ? Les mesures brutes DxO Mark à taille de tirage égale ne laissent pas augurer un gros écart en faveur du Df, et les essais sur le terrain ont permis de vérifier que l'avantage que l'on peut avoir avec un D4 ou un Df est ténu tant que l'on ne monte pas beaucoup en sensibilité, typiquement au dessus de 6 400 ISO. Le bruit nominal plus élevé du D800E disparaît en effet dès que l'on réduit la taille de l'image pour qu'elle soit identique à celle du Df (soit 4 928 pixels de large) et l'interpolation bicubique de Photoshop a d'ailleurs pour effet d'améliiorer la qualité des détails enregistrée par le capteur possédant la plus haute définition.

Par contre, à 12 800 ISO en éclairage délicat, et encore plus à 25 600 ISO dans les mêmes conditions, le Df  prend l'avantage, y compris quand on traite le fichier NEF avec le meilleur logiciel actuel pour le développement des RAW en hauts ISO, soit DxO 9 avce le traitement PRIME. On peut même écrire qu'à plus basse sensibilité (6 400 ISO en éclairage normal) ce traitement du bruit peut avoir tendance à trop lisser l'image...le mieux étant l'ennemi du bien pour disposer d'un agrandissement "croustillant" sur les détails, donc avec un peu de grain numérique pour donner de la matière !
 



 



 

Exemple de traitement d'un NEF de Nikon Df  à 25 600 ISO avec DxO Optics Pro 9 PRIME



Nos tests traditionnels "haut ISO", tels qu'ils figurent dans nos e_book d'essais d'appareils, consistent à photographier une scène éclairée en lumière artificielle (lampe 75 watts température de couleur tungstène sous abat jour orange) le reste de la pièce étant éclairé par une lampe de 100 watts stuée au plafond. Les cibles photographiées couvrent une large gamme de couleurs, avec des effets de contre jour et d'ombres. Les extraits d'image (crops) présentés ci-dessous sont des découpages 100% des fichiers ramenés, en ce qui concerne le D800E, aux dimensions de celles du Df. On retiendra que si l'image est très bonne en mode crop il n'y a aucun inconvénient à envisager un tirage plus grand que le format optimal d'origine (33 x 49 cm à 254 points par pouce) par exemple en choisissant 40 x 60 cm à 210 points par pouce voire même 50 x 75 cm à 165 points par pouce. Il ne faut pas oublier que l'examen à l'écran d'un crop 100% est plus sévère que l'examen rapproché d'un tirage, pour voir si des défauts risquent d'apparaître sur un agrandissement papier il suffit d'afficher un grossissement de 50% écran, ce que nous avons fait pour le test de terrain pour lequel il n'était pas envisage de sortir de grands formats.

Le bilan est assez aisé à tirer:

Fichiers JPEG

- la qualité est équivalente à 6 400 ISO
- à 12 800 ISO le D800E montre de petits défauts de colorimétrie : plus de bruit jaune dans les teintes claires, liserés bleux dans les ombres profondes
- à 25 600 ISO, le fichier du Df devient assez grossier (il vaudrait mieux se limiter à A4) mais les dérives de couleur du D800E s'accentuent avec des taches violettes et des amorces de banding
 

Fichiers NEF

- la qualité est équivalente à 6400 ISO
- à 12 800 ISO le fichier du D800E apparaît un peu plus fin (détail des dentelles sur la bouteille, gradations dans la cage) mais ces écarts de détail n'apparaissent pas sur un tirage A3+ (que nous avons bien sûr imprimé)
- à 25 600 ISO l'écart en faveur du Df reste très faible (matière sur le socle de la voiture, un peu plus de relief dans la broderie) et une double A3 presse (la trame offset est plus grossière qu'un tirage jet d'encre) serait tout à fait envisageable.

En résumé sur un sujet bien éclairé la qualité de la réduction du bruit DxO PRIME égalise les performances de deux capteurs pour une taille de tirage équivalente, alors qu'en JPEG on gagne clairement en qualité avec le Df au delà du grade 6 400 ISO.
 
 


NIKON D800E              NIKON Df



 
 
 
 
 

6 400 ISO JPEG réduction du bruit normale
6 400 ISO JPEG réduction du bruit normale
12 800 ISO JPEG réduction du bruit normale
12 800 ISO JPEG réduction du bruit normale
25 600 ISO JPEG réduction du bruit normale
25 600 ISO JPEG réduction du bruit normale
6 400 ISO NEF réduction du bruit DxO 9 PRIME
6 400 ISO NEF réduction du bruit DxO 9 PRIME
12 800 ISO NEF réduction du bruit DxO 9 PRIME
12 800 ISO NEF réduction du bruit DxO 9 PRIME
25 600 ISO NEF réduction du bruit DxO 9 PRIME
25 600 ISO NEF réduction du bruit DxO 9 PRIME

 
 
 


Le second test est une image de reportage réel, avce une scène nocturne disposant d'un éclairage calamiteux : un spot halogène au coin supérieur gauche de la crèche, et un éclairage urbain faible pour les murs et la pelouse. Evidemment, la prise de vue réelle a été effectuée à plus faible sensibilité, mais il était intéressant de comparer à 12 800 et 25 600 ISO le rendement de nos deux appareils dans des conditions où plus la sensibilité monte, moins la dynamique est importante : ceci se voit sur le personnage éclairé au centre gauche, juste dans le flux lumineux du spot, et par contraste sur le personnage situé tout à fait à gauche dans l'ombre.
 

Dans ce cas, un post-traitement sera nécessaire pour l'usage souhaité pour la photo (carte postale et site internet). Le fait de récupérer les hautes lumières et d'éclaircir les ombres avec DxO Optics Pro va faire beaucoup plus ressortir le bruit et les défauts malgré le traitement de bruit PRIME, au point qu'il devient délicat d'envisager un grand tirage de cette image si on est décidé à "mettre le nez" sur la photo. Cependant, ce format reste envisageable en format A3+ (33 x 48 cm) sur papier satiné sur nos images prises à 6 400 ISO et traitées sous DxO. A ce format on peut utililiser les fichiers des tests de "Nessie" à 12 800 ISO, avec une qualité supérieure: le post traitement a fait perdre un IL (ou grade ISO) du fait des mauvaises conditions de prises de vues. Par contre, en JPEG d'origine, il est conseillé de ne pas dépasser le format A4.

Dès lors qu'il ne paraît pas envisageable de dépasser le format A3 sur cette série, les crops ne sont qu'à 50% écran.

Les différences apparaissent surtout dans les zones d'ombre, que ce soit en JPEG (D-Ligthing automatique, sans correction) ou en RAW traité par DxO.

Fichiers JPEG

- à 12 800 ISO le D800E montre une désaturation des couleurs dans les zones d'ombre mais la qualité est équivalente dans les zones claires
- à 25 600 ISO, le fichier du Df prend l'avantage assez nettement mais ne sera pas assez détaillé dans les ombres pour un A3+
 

Fichiers NEF

-- à 12 800 ISO la qualité apparaît tout à fait équivalente même si les brindilles au premier plan sont un peu plus détaillées sur le fichier du Df
- à 25 600 ISO la colorimétrie du D800E se dégrade (zones magenta dans l'herbe verte au tout premier plan, saturation des couleurs moins bonne sur le personnage de gauche).

Dans ces conditions assez critiques (les ombres ont été remontées d'environ 1 IL) le fichier du Df présente un peu plus de potentiel que celui du D800E. Mais avec pareil traitement sur une base de 6 400 ISO, un A3+ du D800E ou du Df reste parfaitement exploitable !
 
 

NIKON D800E              NIKON Df






 
 
 

12 800 ISO JPEG réduction du bruit normale








 
 
 
 

25 600 ISO JPEG réduction du bruit normale







 
 
 

25 600 ISO NEF réduction du bruit DxO 9 PRIME



 
 

NIKON D800E              NIKON Df


12 800 ISO JPEG réduction du bruit normale
12 800 ISO JPEG réduction du bruit normale
25 600 ISO JPEG réduction du bruit normale
25 600 ISO JPEG réduction du bruit normale
12 800 ISO NEF traitement et réduction du bruit DxO 9 PRIME
12 800 ISO NEF traitement et réduction du bruit DxO 9 PRIME
25 600 ISO NEF traitement et réduction du bruit DxO 9 PRIME
25 600 ISO NEF traitement et réduction du bruit DxO 9 PRIME

 
 

JMS 02/01/2014
 

Retour au sommaire général

Retour au sommaire tests numérique