Comparaisons
 

 SIGMA DP 2 Quattro
 
 









En complément du "bonus web" paru avec le numéro 68 du Monde de la Photo, les images jointes (JPEG qualité maximale) permettent de compléter le test par des exemples d'impression d'extraits d'image (crops 100%) sur papier photo A4. Pour voir par exemple à quoi ressemblerait un extrait d'image de 36 x 54 cm (définition de base du Sigma DP 2 Quattro à 254 ppp) les extraits A4 donnent le même résultat que si l'on découpait au ciseau un morceau de l'agrandissement final. Il en va de même pour les extraits à définition 39 Mpix comparés au 36 Mpix du Nikon D810, le fichier A4  montre un extrait d'un agrandissement de 50 x 75 cm environ.
 
 

Comparaison n°1

Le test montre en haut un extrait de JPEG de Leica M(240) équipé du 50 mm Summarit f/2,5 à f/5,6 et en bas un extrait du JPEG du DP2 Quattro. Le fichier du Leica a été redimensionné sous Photoshop à la taille de celui du Sigma, c'est la seule modification apportée, donc aucune retouche de correction sur aucun des deux fichiers. Le JPEG du Sigma a plus de présence que celui du Leica. Nos essais montrent qu'il faut passer en RAW sur le Leica pour atteindre le même niveau, alors qu'augmenter encore la netteté su Sigma paraîtrait articificiel.
 


 
 
 

(c) JMS _ PICTCHALLENGE_2014
Reproduction interdite sur tous supports
Usage uniquement autorisé pour évaluation personnelle par examen écran ou tirage




Comparaison n°2

Le test montre en haut un extrait de JPEG de Leica M(240) équipé du 50 mm Summarit f/2,5 à f/5,6 et en bas un extrait du JPEG du DP2 Quattro. Le fichier du Leica a été redimensionné sous Photoshop à la taille de celui du Sigma, c'est la seule modification apportée, donc aucune retouche de correction sur aucun des deux fichiers. Le Sigma l'emporte sur la qualité des détails, même si ceux ci sont trop fins pour faire la différence sur le tirage. On peut faire les mêmes observations que sur l'exemple 1.
 


 
 
 

(c) JMS _ PICTCHALLENGE_2014
Reproduction interdite sur tous supports
Usage uniquement autorisé pour évaluation personnelle par examen écran ou tirage
 


Comparaison n°3


 

Ce test est particulier car c'est le seul qui confronte un JPEG de Sigma DP2 Quattro à un fichier DNG de Leica travaillé dans DxO Optics Pro. Le but était de voir si sur des structures fines comme les rainures du bois où le Sigma procure une présence remarquable, il était possible d'obtenir le même résultat en post-traitement en augmentant le micro contraste, de même sur les écailles de peinture de la locomotive : sur cet exemple, le JPEG du Sigma met mieux en valeur les micro-détails que le RAW post-traité du Leica !


 


 
 

(c) JMS _ PICTCHALLENGE_2014
Reproduction interdite sur tous supports
Usage uniquement autorisé pour évaluation personnelle par examen écran ou tirage



 
 

Comparaison n°4
 


 

Le test opposant le Nikon D810 de 36 Mpix équipé d'un 50 mm f/1,8 AIS, réglé en JPEG Fine Picture Control Standard, au Sigma DP2 Quattro en mode JPEG S-Hi de 39 Mpix s'est déroulé dans des conditions nettement moins favorables que l'essai au Leica conduit la veille : le temps gris et le soleil voilé réussissent moins au Sigma qui épanouit sa qualité d'image dans les belles lumières ! On récupéra de la matière dans le ciel en passant en RAW, et la netteté pourrait être un peu boostée...mais c'est également le cas du Nikon bien entendu.
 
 
 

(c) JMS _ PICTCHALLENGE_2014
Reproduction interdite sur tous supports
Usage uniquement autorisé pour évaluation personnelle par examen écran ou tirage
 


 
 

(c) JMS _ PICTCHALLENGE_2014
Reproduction interdite sur tous supports
Usage uniquement autorisé pour évaluation personnelle par examen écran ou tirage
 



 

Comparaison n°5


 
 

Dans les mêmes conditions d'éclairage que ci-dessus le DP2 Quattro présente une certaine tendance à la surexposition au détriment du ciel, ce qui nuit à la profondeur des nuances dans la sculpture. Plusieurs essais consécutifs nous ont montré les limites de l'interpolation du Sigma  sur l'inscription située au dessus de la porte : le Nikon présente un meilleur contour des lettres en vision 100%. Là aussi, un traitement soigné du RAW augmente les performances du Sigma...mais procéder de même sur le fichier du Nikon laisse le petit écart subsister en faveur du 24 x 36 ! Ecart qui est trop faible pour se voir sur un tirage au format nominal que simule notre crop A4.
 
 


 
 
 
 
 

(c) JMS _ PICTCHALLENGE_2014
Reproduction interdite sur tous supports
Usage uniquement autorisé pour évaluation personnelle par examen écran ou tirage
 
 





 
 

REPRODUCTION INTERDITE - COPYRIGHT



 
 

retour à l'index test numérique
 

retour à l'index général
 

copyright www.pictchallenge.com